La médiatrice, qui est-elle ?

Photo de la médiatrice Marie Christine CAFFET
Marie Christine CAFFET est la Médiatrice auprès de la Fédération Bancaire Française (FBF).

La médiation bancaire auprès de la FBF est référencée sur les listes françaises et européennes des « médiateurs de la consommation » *. Ce renforcement des dispositifs de médiation, au bénéfice des clients comme des banques, est le résultat d’une directive européenne qui permet aux consommateurs, dans tous les états membres de l’UNION EUROPEENNE, de trouver des solutions gratuites de recours en cas de litiges.

Marie Christine CAFFET est née le 22 avril 1951 à Tarbes. Elle est retraitée depuis juillet 2016.

NOMINATION

La Médiatrice auprès de la FBF a été nommée par le Comité exécutif de la FBF. La durée de son mandat est de 3 ans à compter du 1er octobre 2018. Sa désignation a été confirmée par la Commission d’évaluation et de contrôle des médiateurs de la consommation.

Le Comité exécutif nomme à la fonction de médiateur une personne qui possède les connaissances, l’expérience et les aptitudes nécessaires dans le domaine du règlement extrajudiciaire ou judiciaire des litiges de consommation, ainsi qu’une compréhension générale du droit. Le Comité exécutif de la FBF désigne ainsi une personne dont la compétence, l’impartialité et l’indépendance sont garanties.

Etudes et formation

En 1972, Marie Christine CAFFET a été diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, section économique et financière.

Carrière professionnelle

Directrice du Développement à la Confédération Nationale du Crédit Mutuel (CNCM), ainsi que Directrice Générale de la Fédération du Crédit Mutuel Agricole et Rural (CMAR), Marie Christine CAFFET a passé plus de 30 ans dans le secteur bancaire, après un début de carrière consacré à l’aménagement du territoire (dans l’équipe du Commissariat à la conversion industrielle du Nord Pas de Calais, puis à la DATAR, entre 1978 et 1985).

Après avoir fait l’expérience du crédit à la consommation (SOFINCO de 1985 à 1989), puis celle du crédit immobilier (Banque LA HENIN entre 1990 et 1993), elle est entrée au CREDIT MUTUEL en juillet 1993, où elle a exercé les fonctions de responsable du marché des particuliers, puis a été nommée Directrice adjointe et responsable de l’offre sur les marchés et métiers de la banque de détail, puis enfin Directrice du Développement à la CNCM à partir de 2007. Parallèlement, elle a pris la direction générale de la Fédération regroupant les agriculteurs sociétaires du Crédit Mutuel.

Ces responsabilités comprenaient des missions de représentation dans de nombreuses instances ou organismes institutionnels ou de la place bancaire : Conseil de Surveillance du Fonds de Garantie des dépôts, Observatoire de l’épargne réglementée, Comité d’orientation du Fonds de Cohésion Sociale, Conseil d’administration du Fonds de Garantie de l’accession sociale (FGAS), Conseil National de l’Habitat pendant plus de 20 ans, Comité des usagers du CNC, puis Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) depuis sa création…

Dans ces diverses instances, elle a activement participé aux concertations portant sur la contractualisation des relations banques-clients, la transparence des tarifs bancaires, le surendettement, l’assurance-emprunteur, l’ouverture de la distribution du livret A, le développement des prêts réglementés, les aides au logement, aux travaux d’économie d’énergie, le microcrédit, la mise en place des dispositifs de médiation.

EXPERIENCE DES CONCERTATIONS EUROPEENNES

Après 2002, Marie Christine CAFFET a pris la présidence du Comité « Politique des consommateurs » réunissant les banques européennes membres du Groupement Européen des Banques Coopératives. Pendant plus de 10 ans, elle a ainsi participé activement aux concertations préalables aux travaux d’élaboration de très nombreuses directives européennes.

*articles L316-1  du Code monétaire et financier, articles L611-1 à L616-3 et R612-1 à R616-2 du Code de la consommation.